En bref
Venez nombreux encourager votre équipe à Béziers samedi 30 août à 18h30 au Stade de la Méditterranée.
A découvrir : "Une semaine au coeur du TPR", une immersion dans la semaine de préparation contre Dax, en vidéo !

Seuls les cadets alamercery s'imposent

 Seuls les cadets s'imposent...
Les Espoirs chutent à Grenoble


A Pont de Claix (38), le FC Grenoble bat le TPR 37 à 10

Arbitre M.Giacomini du comité d’Ile de France.

TPR : 1 E Partimbene (34e) ; 1 T ; 1 P Laharrague ( 5e).

FCG : 4 E Daunivucu (22e, 26e, 80e), Polland (40e) ; 4 T Quinnez ; 3 P Quinnez (8e, 20e, 44e).

TPR : Vincent ; Rubio ; Quintana ; Cabanne ; Borrell ; (o) Laharrague ; (m) Arnauné ; Cazorla (cap) Antony ; Cazaux ; Monto ; Partimbene ; Koudoyan ; Pambrun ; Fabre. Entrés en cours de jeu : Lisbani ; Reyes ; Paillette ; Moreau ; Burgueno-Reyes ; Boyer ; Dombideau.

Sans conquête, la quête aux ballons est anecdotique…

Les grenoblois, bousculés en mêlée et gênés par des conquêtes approximatives en touche, ont d’abord peiné au cours des dix premières minutes en demi-teinte. Tarbes rassure durant dix minutes, Grenoble assure les 70 minutes restantes.  C’est en étant ambitieux dans le jeu produit et en portant le désordre dans le camp adverse qu’ils ont trouvé le chemin de la victoire, en marquant quatre essais et bonifiant ainsi la victoire. La deuxième mi-temps fut moins productive malgré une très nette domination territoriale, mais elle fut conclue de la meilleure des façons par l’essai du bonus, marqué sur un départ au cœur d’un ruck disputé près de la ligne adverse. Grenoble à su dominer son sujet sur des erreurs commises par les visiteurs.

Côté bigourdan et après l’euphorie du début de rencontre, une défense défaillante, un jeu approximatif et face à la machine iséroise désireuse de s’imposer. Grenoble mettra beaucoup d’envie dans cette rencontre, notamment à valoriser les ballons conquis où du moins, profitant d’un jeu approximatif côté tarbais, et des isérois toujours à l’affût pour concrétiser. Le FCG s’abreuvera de ballons perdus par Tarbes. Néanmoins, le TPR essaiera bien de sa battre avec générosité et, sur un ballon que l’on récupère en fond d’alignement dans les 30 mètres locaux, Cazorla, le 3ème ligne tarbais récupère et rentre dans les ‘22’ grenoblois, Monto au soutien se verra stoppé sur un ruck, Partimbène reconquiert le ballon et s’écroule derrière la ligne d’en but.

Les tarbais doivent se reprendre au plus vite, et à ne pas en douter, les coachs P.Caïe et P.Lapène seront trouver les mots aux maux avant la réception du Racing Métro 92 samedi 19 novembre sur le stade de Barbazan.

REICHEL

A Bayonne, l’Aviron bat le TPR 28 à 18.

Arbitre M.Trieux du comité du Béarn.

TPR : 2 E (Castellot, Mouchet)  ; 1 T ; 1 P (Anel) ; 1 P Montoro.

AB : 3 E; 2 T ; 3 P

TPR : Grout ; Bienvenut ; Garcia ; Montoro ; Mouchet ; (o) Anel ; (m) Martocq ; Rojo ; Polito ; Eleusippe (cap) ; Degrave ; Boyer ; Hallouz ; Castellot ; Granja. Entrés en cours de jeu : Azpiroz ; Allaire ; Darracq ; Bellardi ; St Martin ; Sicart ; Gautier.

Si près, si loin

Tarbes à bien failli créer la surprise à Bayonne, 20 à 18, il reste dans le temps réglementaire 5 minutes de jeu. Ce déplacement chez le leader semblait inaccessible, le TPR s’attendait à un gros combat. Le mot d’ordre d’avant match, faire zéro faute et, quelques erreurs plus tard, on paye cash. Tout d’abord un gros engagement en mêlée où les deux talons se relèvent, Tarbes est souvent pénalisé dans ce secteur et des décisions arbitrales pas toujours justifiées.

En deuxième mi temps, un coaching judicieux et 9 points à remonter, pour une mêlée de Tarbes qui avance et qui met sur le toit sa rivale, Bayonne commet des fautes, se voit sanctionné, le buteur bigourdan se chargera d’enquiller les points. Les visiteurs inscriront un essai en bout d’aile, reviendront à 5 minutes de la fin de la rencontre à 20 à 18, voire être en position de gagner cette rencontre, des bayonnais aux abois… des tarbais trop sûrs, commettent des fautes, se font pénaliser, 23 à 18. Reste 2 minutes à jouer, le point bonus est acquis à défaut de la victoire, dernier baroud d’honneur local, la défense tarbaise intraitable, le demi de mêlée local d’un coup de pied par-dessus la défense, un rebond favorable plus tard, un basque bondit sur le ballon et assure le gain du match, 28 à 18.

Satisfaction tout de même dans les rangs tarbais, de s’être frotter mais surtout s’être comporter de cette manière, les bigourdans sont prêts pour les prochaines joutes. Le groupe reichel reçoit son homologue du Biarritz Olympique dimanche sur le stade de Barbazan Debat.

 

CRABOS

A Bayonne, l’Aviron bat le TPR 27 à 9.

Arbitre M.Roche du comité du Béarn.

TPR : 3 P Roumignière.

AB : 3 E; 3 T ; 2 P

TPR : Nogues ; Denagiscarde ; Etheve ; Lastisneres ; Adolphe ; (o) Roumignieres ; (m) Janeczek ; Robert ; Morancho (cap) ; Malle ; Bilheres ; Auge ; Mauries ; Correia ; Cazala. Entrés en cours de jeu : Peduto ; Dubarry ; Ramonjean ; Rosso ; Paris ; Devisy ; Gasca.

Manque notoire de sérieux et de constance

Fort de leur succès de la semaine précédente face aux bordelais, les tarbais sont partis en terre basquaise avec de grandes intentions, mais voilà, en face l’Aviron Bayonnais n’a pas eu à souquer ferme pour vaincre mais aura soufflé le chaud et le froid pour remporter la victoire.  Et pourtant, à la pause, les bigourdans ne sont menés que 10 à 3.

En seconde période, Tarbes bénéficiera d’une pénalité, 10 à 6, dominant pendant le premier quard d’heure du second acte. Ensuite, une succession d’erreurs va faire que, Bayonne saura concrétiser sur ses temps forts. Fait révélateur, alors que Tarbes est dans la zone des 5 mètres de Bayonne, coup franc contre les bigourdans, alors que ces derniers pensent que l’Aviron va dégager en touche, les locaux jouent à la main et portent le ballon en se réjouissant de la fébrilité de la défense tarbaise pour aller inscrire l’essai sans opposition. De l’analyse de l’entraîneur tarbais, Y.Martin, ce groupe a manqué de sérieux, de la constance dans ce match. J’espère que ce match va leur démontré tout le chemin qu’il nous reste à parcourir si nous voulons figurer dans le haut de cette poule.

Le groupe crabos accueil le biarritz Olympique dimanche 20 novembre à Barbazan Debat.

CADETS ALAMERCEY

A Tarbes, le TPR bat l’Aviron Bayonnais 16 à 13

Arbitre M.Tauziet du comité  Armagnac Bigorre.

TPR : 1 E Biesca ; 1 T; 2 P Foggiato ; 1 P Rielland

AB :  1 E;  1 T ; 2 P

TPR : Foggiato ; Biesca ; Domenges ; Garlat ; Philippe ; (o) Rielhand ; (m) Ferré ; Fuxan ; Carcano ; Colleau ; Fernadez ; Galey ; Reinhard ; Duclos (cap) ; Fourton. Entrés en cours de jeu : Chibau ; Lapassouse ; Bellan ; Montsarrat ; Lassalle ; Naude.

Une finition déficiente, mais victoire méritée

Tarbes à fait preuve d’enthousiasme et volonté pour remporter cette victoire, succès convaincant face au second de poule. Sur le plan du jeu, Tarbes réussira une bonne prestation, mais, subsistera quelques ‘ratés’ sur quatre occasions franches d’essais, 2 en chaque mi temps. Bayonne fera douter son adversaire jusqu’au dernier retranchement des dernières minutes de confrontation. Dans les 5 dernières minutes de jeu, alors que les mêlées sont simulées, le ‘9’ local se fait intercepté le ballon et Tarbes encaissera l’essai qui sera synonyme de point de bonus défensif pour l’Aviron. D’une victoire quasi acquise sur l’ensemble du match, au final, victoire à 3 points.  De l’avis du coach, E. Bacqué, nous gâchons quatre occasions d’essais, c’est de notre faute, par un manque de technique individuelle, de lucidité pour pouvoir rivaliser.

En seconde période, et quelques blessures plus tard, recours aux mêlées simulées, Tarbes ne pourra faire la différence pêchant trop dans le franchissement de la défense adverse. Là aussi, 2 essais seront avortés. Rageant toutefois, alors qu’une victoire certainement bonifiée se dessinée, le TPR finira sur le fil.

A noter la bonne prestation de Fuxian, joueur de 1ére année.

Le groupe Alamercery doit à présent se concentrer en vue du déplacement à Montauban et, d’engranger un maximum de points chez la lanterne rouge de cette poule.


CADETS GAUDERMEN

A Tarbes, l’Aviron Bayonnais bat le TPR

Arbitre M.Frances du comité  Armagnac Bigorre.

AB :  7 E ; 5 T.

TPR : Sarniguet ; Bareille ; Colleau ; Lacoste (cap) ; Fortassin ; (o) Bruylans ; (m) Ramon ; Loncan ; Gayri ; Simmons ; Piccioli ; Ducat ; Bonnevialle ; Lafforgue ; Fretier. Entrés en cours de jeu : Biron ; Cagna ; Morillo ; Rahon ; Pelissier ; Gasca ; Abadie.

Le score a anormalement « enflé »

Et des périodes de rugby à « toucher » à fait que, le TPR à lourdement chuté à domicile et après la déconvenue de la semaine dernière toujours à Tarbes face au Stade Montois (15 à 0). Le TPR doit impérativement redresser la situation avant son déplacement à Montauban à égalité de points. Certes, des bayonnais meilleurs et ce, dans tous les domaines et, face à une équipe joueuse, bien structurée dans tous les secteurs, Tarbes a subit…



Programme du week end :

Les espoirs accueillent leurs homologues du Racing Métro 92 samedi 19 novembre à Barbazan Debat, match à 13h30.

Reichels et Crabos reçoivent le Biarritz Olympique dimanche 20 novembre à Barbazan.

Cadets Alamercery et Gaudermen en déplacement à Montauban.

Communiqué de l’Asso

L’association du Tarbes Pyrénées Rugby organise son second loto sous le chapiteau du stade Maurice Trélut le dimanche 18 décembre, 2100 euros de lots.

La chronique des Oursons

Les minimes du TPR se qualifient pour la finale nationale du Super Challenge de France. Cette finale regroupe les 24 meilleures équipes françaises. Toulouse organisera cette compétition sur deux jours courant juin prochain. Les tarbais décrochent la qualification lors du tournoi de Labatut de Toulouse. Le groupe tarbais écarte respectivement : Tournefeuille (17 à 0) ; Marcq en Barreul (1é à 0) et Agen (7 à 0). Ils se retrouvent dans la poule de Montauban et Castres. Pour la demi finale, jouée sur le terrain d’honneur du St Toulousain ils sont battus par Perpignan (7 à 5). Bravo à tous les jeunes tarbais, l’assiduité  aux entraînements et le travail de tous les éducateurs est porteur.

Le groupe tarbais : Claudey ; Eugene ; Carpuat ; Reinhard ; Delmas ; Marchand ; Vuillecard ; Ronanet ; Campet ; Sajous ; Aubry ; Bocchio ; Chibau ; Danglde ; Degrange ; Dhugues ; Duluc ; Ho moye ; Radaelli ; Laporte.

TARBES PYRENEES RUGBY - Stade Maurice Trélut Avenue Pierre de Coubertin 65000 Tarbes -Tél : 05 62 56 33 85