En bref

Les infos de l'Asso

La chronique de Fred Montessuy !

Les infos du STPR

La « der » à Barbaz… l’exercice 2012/2013 est clos sur le terrain de Barbazan et comme chaque année à pareille période, nous remercions très chaleureusement l’équipe de la Mêlée pour le travail et l’investissement de la poignée de bénévoles qui la compose sous l’emblématique présidence de Serge Gallabert.

Les « bleus » du Stado Tarbes Pyrénées devant 1500 spectateurs, Ducat et Paulet repartent d’Italie avec le match nul (18-18) avec le groupe France moins de 17 ans.Réaction de  Philippe Agostini (Chef de projet moins 17 ans) : « Pour leur 1er match international, nos jeunes français ont mis une mi-temps pour rentrer dans la partie face à des Italiens rarement vus à ce niveau sur cette catégorie d’âge, dans les années précédentes. L’apport de joueurs frais, conjugué à une adaptation pertinente dès le début du 2ème acte dans les choix de jeu, nous a permis de remonter progressivement au score puis de passer enfin devant à 3 minutes de la fin d’une période largement à notre avantage avec deux franches occasions d’essais gaspillées. Malheureusement, nous avons encaissé une série de pénalités dans le temps additionnel qui a donné l’occasion aux Transalpins d’arracher le match nul. Il faudra se servir de cette expérience pour bien figurer face aux Anglais le 20 avril prochain, à Givors ».

Résultats et classements des différentes catégories de l’asso.

ESPOIRS_STPR-RM92_168
Espoirs

Il reste 1 rencontre aux espoirs le 21 avril chez le voisin landais dacquois et en terminer avec la saison 2012/2013. D’ores et déjà et après 17 rencontres dans cette catégorie de la poule 2, le STPR est classé 9e avec 19 points à 1 point des dacquois 18 points. Rencontre très importante le 21 avril, victoire impérative des tarbais si ces derniers ne veulent pas terminer à la dernière place.

Reichel

Le STPR terminera la phase régulière le 14 avril à Dax. Assuré d’être sur le podium sur la troisième marche. Classement de la poule 2 : 1 Colomiers 53 points se rend à Bordeaux 7e avec 20 pts, 2e, Biarritz 49 pts se rend à Périgueux 8e et 4 pts, 3e, STPR 38 pts se rend à Dax 6e et 21 pts, 4e, Agen 30 pts se rend à Bayonne 5e avec 29 pts. Les 3 premières équipes sont qualifiées pour les phases finales du championnat de France. Les poules seront connues début mai.

Crabos

Le groupe en terminera lui aussi sa saison du côté de Dax le 14 avril. Le classement est d’ores et déjà figé, avec 13 matches (avant Dax), 4 gagnés, 9 perdus. 1 Bordeaux 47 points, 2 Agen 41 pts, 2 Biarritz 41 pts, 4 Bayonne 40 pts, 5 Colomiers 39 pts et Tarbes 6e avec 20 pts.

Cadets Alamercery

Termine 2e ex aequo avec la Section paloise avec 46 points. Goal average favorable pour la SP avec 130 points, le STPR 76 pts. L’Aviron bayonnais 1e avec 67 points, Auch à la 4e avec 40 points. Le STPR comptabilise 14 rencontres, 9 gagnés et 5 matchs perdus.

Cadets Gaudermen

1er de poule avec 63 points, 14 rencontres et 13 victoires, 1 match perdu, 2e Biarritz 59 points, 3e Bayonne 52 points, 4e Blagnac 42 points.

Féminines Armelle Auclair

Les filles sont 4e de cette poule unique avec 31 points avant la dernière journée de la phase régulière et d’affronter le 21 avril à domicile les 3e de Fonsorbes qui comptent 33 points.Laura Délas a été retenue pour le stage du 16 au 19 avril au CNR de Linas-Marcoussis avec l’équipe de France à 7 féminines.Des cadettes du STPR dans la sélection Armagnac Bigorre,Les cadettes du STPR : Baguette Lou ; Casagrande Manon ; Daunes Manon ; Jason Yan ; Lattre Pauline ; Marmouget Audrey et Rojo Manon faisaient partie de la sélection Armagnac Bigorre des moins de 18 ans lors d’un plateau qui c’est déroulé le samedi 6 mars à Capvern. L’équipe Armagnac Bigorre a terminé deuxième du plateau derrière Midi-Pyrénées I et devant les équipes des sélections de Midi-Pyrénées II, du Languedoc et du Pays Catalan. Cette seconde place permet aux féminines du comité, encadrées par Anthony Verlaguet, Laura Délas et Sébastien Lapasset, de participer aux phases finales le 20 et 21 avril prochain dans l’Isère. 

ESPOIRS_STPR-RM92_126

Espoirs

A Barbazan-Debat, le Racing Métro 92 bat le STPR 24 à 16 (MT 13 à 12).Arbitre M. Labriet du comité Côte Basque Landes.

STPR : 1 E Dumestre (24) ; 1 T ; 3 P Laharrague (8, 35,71).
RM92 : 5 P Germain (4, 23, 46, 58, 67) ; 2 D Rapp (15, 27,43).

STPR : Vincent ; Gomes, Lastisneres, Quintana, Dumestre ; (o) Laharrague (cap), (m) Anel ; Partimbene, Cazorla, Bellardi ; Moreau,
Monto ; Khoudoyan, Tilhac, Fabre.
Entrés en cours de jeu : Reyes, Pambrun, Boyer, Rojo, Gautier, Grout, Cabanne. Ent : P.Caïe et P.Lapène.

RM92 : Germain ; Kitutu, Trind-Duc, Torfs, Legal, (o) Rapp, (m) X.Chauveau ; JB.Chauveau (cap), Bourdeau, Diaby ; Chapon, Metz ; Valette, Maurouard, Vatanov. Entrés en cours de jeu : Fialaire, Chellat, Arnaud, Weiss, Arafat, Bossu, Lebourhis. Ent : A.Cabaj et A. Buononato.

ESPOIRS_STPR-RM92_085
Les franciliens s’en remettent à leurs buteurs !
17e journée du championnat de France et dernière rencontre à Barbazan de la saison, les « ciel et blanc » s’imposent grâce à la précision de leurs buteurs. Beaucoup de pénalités seront sifflées par un arbitre qui officiait pour la première fois dans cette catégorie et pas toujours à son aise. Les parisiens voulaient la victoire dans sa quête à la qualification. D’ailleurs le Racing ouvrira le score dés la 4e minute par son puissant et adroit arrière Germain. Tarbes se retrouvera bien dans les 20 mètres parisien pour une touche où le ballon bien au chaud porté par les gars du pack, il faudra que faute un visiteur et Laharrague inscrire les premiers points tarbais à la 8e minute. Le STPR est sur un temps fort, le Racing piqué au vif va vite remettre les pendules à l’heure par son demi d’ouverture  Rapp qui claquera un drop pour un 6 à 3 à la 15e puis 9 à 3.  Un décor champêtre, un environnement pesant mêlant un arbitrage pas toujours favorable et un public présent, les Ciel et Blanc ont rempli, malgré ce contexte, le contrat qu'ils s'étaient eux-mêmes donnés en partant du Plessis vers Tarbes. On l'aura compris, les Franciliens ont bataillé et usé de toutes leurs forces pour faire face à un environnement des plus défavorables. Grâce à une mêlée dominatrice, point fort de l'adversaire du jour, et à un jeu au pied parfaitement accompli, dixit un dirigeant parisien, puis  se félicite le coach espoirs francilien :« Nous étions venus pour prendre les quatre points, nous repartons avec, c'est parfait,

ESPOIRS_STPR-RM92_157
Dans un climat défavorable et hostile, les mecs sont restés concentrés sur l'objectif, sans jamais paniquer et cela confirme la maturité acquise tout au long de cette saison. Nous l'aurions perdu en début d'exercice. L'équipe a muri. Vraiment ». Et dire que les parisiens ont trouvé le climat défavorable et hostile à Barbazan, mieux vaut jouer sur un pré fleuri et champêtre qu’à Colombes à l’air vicié, pollué de ses barres d’immeubles aussi tristes qu’hostiles pour le regard de provinciaux que l’envie de repartir se fait ressentir dès les premiers pas foulés… Les racingmen mènent les débats quand Cazorla auteur d’une « bévue », le ballon est récupéré par les visiteurs, Dumestre toujours à l’affût, interceptera l’ovale entre Rapp et Torfs et offrir un essai sous les poteaux à ses coéquipiers à la 24e minute, 10 à 9. L’entraîneur francilien Buononato déclarera, « C'était le déplacement traquenard. On le savait, nous nous y étions préparés », « C'était pénible,  Il y a cinq ballons portés qui avancent de vingt mètres, qui sont amenés au sol et où l'on obtient aucune pénalité.  Nous arrivons trois fois sur la ligne d'en-but et trois fois le ballon est rendu à l'adversaire, et puis il y cet en-avant repris devant par les Tarbais. La balle tombe dans les bras de J.B. Chauveau l'arbitre tend le bras pour dire qu'il y a avantage, une passe, interception, essai... Sans revenir à l'avantage... Ça commence à peser, les mecs s'agacent».

ESPOIRS_STPR-RM92_094

Puis 12 à 10 sur un drop de Rapp à la 28e minute et 13 à 12 à la pause. Le second acte sera l’affaire de buteur sans oublier une mention spéciale à Pambrun pour sa chevauchée digne d’un trois quart et l’excellente défense tarbaise qui gardera l’inviolabilité de sa ligne tout au long de la partie. Réactions des entraîneurs tarbais, P.Caïe, « une première mi-temps constructive, présent dans l’engagement et une bonne conquête. Un point positif quant au déplacement du jeu et la défense. Néanmoins il nous manque un peu de fraîcheur au poste de pilier droit et une mêlée moins conquérante en seconde mi-temps. Notre conquête se fragilise et il est difficile de rivaliser avec une telle équipe que le Racing ». P.Lapène : « à notre crédit, et malgré l’écart de puissance entre les deux formations, notre défense est à mettre en avant. A notre débit, malgré ce déficit de puissance, avec plus de communication, d’écoute des consignes nous avions la possibilité d’accrocher cette équipe où, certains joueurs de niveau de Top 14, la différence  tient à très peu. A cela, les joueurs doivent êtres convaincus de leurs progrès au cours de cette saison. Dernier match de la saison le 21 avril à Dax.

Filles Armelle Auclair

A Bayonne, l’AS Bayonnaise bat le STPR 20 à 7 (MT 13-7).Arbitre de champ M. Domenc du comité Midi Pyrénées, Directeur de match, M. Le Rest du comité de la Côte d’Argent.

AS Bayonnaise : 2 E ; 2 T ; 2 P.
STPR : 1 E Pujo; 1 T Delas

STPR :  L.Delas ; C.Delas, Boniface, Cabalou, Toucouere ; (o) Abadie, (m) Begarie ; Saenz, Chanéac, Serres (cap) ; Laran, Menjouet ; Pujo, Corro, Escalieres. Leitao, Caihlol, Lagarde, Caubet, Lombarte, Cibassie.

bayonne_stpr_1

Bayonne prend sa revanche !
Les basques défaites au match aller sur le score de 16 à 7, en chutant à Bayonne,  place le groupe féminin à la 4e place, autant dire, que le dernier match de la phase régulière du 21 avril à domicile sera important pour  prétendre accéder aux phases finales. Opposition entre deux formations du haut de tableau et c’est les bayonnaises qui imposeront en début de rencontre du rythme au jeu, sanctionnant les tarbaises par deux pénalités pour hors jeu de position. Dominatrices dans la conquête, les locales franchiront la ligne bigourdane à la 20e minute et porter le score à 13 à 0. Les tarbaises et leur ligne de trois-quarts aux enchaînements alternés, ce remettront dans le bon sens en monopolisant le ballon et c’est Mélissa Pujo qui remettra les siennes dans le tempo. De retour des vestiaires, si les tarbaises dominent, sans toutefois franchir la ligne adverse, échouant de peu à l’abord de la ligne d’en-but. Bayonne en infériorité numérique suite au jaune de l’arrière ne sera pas profitable aux bigourdanes. Et pourtant, les tarbaises à l’appétit aiguisé vont enchainer les temps forts dans le camp bayonnais, sans succès du à une défense qui a su enrayer les velléités de jeu des visiteuses. Le 21 avril devrait attirer les amateurs du rugby féminin à l’enjeu capital pour la suite de  la compétition.

                                                                                                                                                        Fred Montessuy





TARBES PYRENEES RUGBY - Stade Maurice Trélut Avenue Pierre de Coubertin 65000 Tarbes -Tél : 05 62 56 33 85