En bref

LOU - TPR : le résumé

Frustrant !

 

Les Tarbais étaient partis du côté de Lyon pour réaliser un exploit afin de poursuivre leur course à la qualification dans ce sprint final. Après leur succès bonifié au match aller, ils savaient que les Rhodaniens étaient avides de revanche et voudraient être sacrés champions de France devant leur public.

 

 

Les Lyonnais font une grosse entame de match mais se heurtent à une défense bigourdane très agressive. Suite à une pénal-touche, les avants rouges et noirs conquérants franchissent la ligne tarbaise sur un ballon porté. M. Blasco-Baqué accorde même un essai de pénalité au LOU qui mène 7 à 0, après seulement six minutes de jeu. Les Bigourdans investissent à leur tour le camp lyonnais et déplacent le ballon jusqu’à l’aile. Ils poussent les Rhodaniens à la faute, mais la pénalité de leur ouvreur Ash Moeke heurte malheureusement le poteau. Sans complexes, les Tarbais continuent à attaquer tous les ballons et se font surprendre sur une interception de Ambaka. L’ailier sud-africain sprinte sur plus de 40 mètres pour aller inscrire entre les poteaux cet essai assassin. Menés 14 à 0 au bout d’un quart d’heure de jeu, les Haut-Pyrénéens ne baissent pas les bras, bien au contraire ! Ils continuent à envoyer du jeu et à perturber les rouges et noirs. Maxime Veau transperce la défense lyonnaise mais est arrêté par un croc-en-jambe de Lionel Nallet. M. Blasco-Baqué inflige alors un carton jaune au capitaine du LOU, mais la pénalité de Ash Moeke, en bonne position, passe malheureusement de peu à côté. Les Bigourdans sont enfin récompensés lorsque qu’ils ravissent un ballon sur une mêlée. Teddy Iribarren donne un judicieux coup de pied à suivre côté fermé pour son ailier Vungakoto Lilo qui file à l’essai. Sur le renvoi, Isoa Domolailai récupère le ballon en position de hors-jeu et Munro ajoute aussitôt trois points. Menés 17 à 7, les Tarbais jouent crânement leurs chances à l’image de Maxime Veau. Le centre bigourdan part de ses 22 mètres, navigue dans la défense adverse et se fait reprendre à dix mètres de la ligne rhodanienne. Se sentant menacés, les rouges et noirs imposent à leur tour une énorme séquence de jeu avec des charges au ras et des ballons écartés. Les valeureux tarbais arrivent à endiguer tous ces assauts. Ils obtiennent même une pénalité mais Ash Moeke, dans un mauvais jour, échoue à nouveau. Sur la sirène, les Bigourdans continuent à envoyer du jeu et provoquent une nouvelle faute lyonnaise. Teddy Iribarren, qui a pris le relais de son ouvreur, permet aux siens de recoller au score. A 17-10, l’exploit est encore possible pour ce TPR accrocheur.

 

 

Au retour des vestiaires, les Bigourdans produisent beaucoup de jeu pour essayer de combler rapidement ce retard de sept points, mais ils se heurtent à la féroce défense du LOU. Les Lyonnais laissent passer l’orage. Ils se montrent à leur tour dangereux sur une belle attaque. Leur véloce ailier Ratuvou est projeté en touche près de la ligne. Les Tarbais perdent ce précieux ballon en fond de touche que le LOU va exploiter à merveille. Après plusieurs pilonnages de ses avants, Monro, d’une longue passe sautée, envoie son arrière Dumora à l’essai. Avec la transformation, les Lyonnais prennent à nouveau le large. Menés 24 à 10, les Haut-Pyrénéens ne s’avouent pas battus. Ils font preuve de courage et enchaînent de beaux mouvements. Pour endiguer ces assauts, les Rhodaniens se mettent à la faute. Teddy Iribarren, des 25 mètres en coin, réduit le score. Les Bigourdans nourrissent encore quelques espoirs car leur mêlée prend le dessus sur sa rivale. Le LOU perd alors de sa superbe et stoppe illicitement un groupé-pénétrant. Malheureusement, le demi de mêlée tarbais va échouer à deux reprises dans ses tentatives des 40 mètres. Les Lyonnais, par la suite, vont reprendre du poil de la bête et se montrer beaucoup plus réalistes. A l’heure de jeu, ils parviennent à s’approcher de la ligne tarbaise. Sur la seconde pénal-touche, Monro sollicite Ratuvou plein champ. Le meilleur finisseur de Pro D2, lancé comme un obus, transperce la défense pyrénéenne et aplatit acrobatiquement entre les poteaux. Avec la transformation, le LOU mène alors 31 à 13. Un score beaucoup trop lourd pour ces valeureux tarbais qui mettront un point d’honneur à ne plus encaisser d’essais jusqu'à la fin.

 

 

Grâce à leur 14ème victoire bonifiée, les Lyonnais ont atteint leur objectif. Ils sont dès à présent champion de France de Pro D2. Nos joueurs peuvent nourrir quelques regrets car ils sont parvenus à les perturber à plusieurs reprises. Leur manque de réalisme, notamment dans les tirs au but, leur a été malheureusement fatal. Les chances de qualification s’amenuisent, mais arithmétiquement, c'est encore possible. Ils devront remporter leurs deux dernières rencontres face à La Rochelle puis Auch en marquant le maximum de points, tout en espérant deux gros faux pas des Narbonnais. 

Venez nombreux supporter votre équipe dimanche pour cet ultime rendez-vous à Trélut et remercier les joueurs par la même occasion pour cette belle saison. Ils le méritent bien !

 

TARBES PYRENEES RUGBY - Stade Maurice Trélut Avenue Pierre de Coubertin 65000 Tarbes -Tél : 05 62 56 33 85